Delta Light et Arik Levy ouvrent un nouveau chapitre dans l’histoire de l’éclairage

La lampe d’extérieur Butler, une nouvelle lecture de la lumière

Lundi 29 février 2016 — Delta Light, l’entreprise basée en Flandre-Occidentale spécialisée dans l’éclairage architectural, a collaboré avec le designer Arik Levy pour créer Butler. Cette lampe de table plissée transpose littéralement la douce ambiance du foyer à l’extérieur de la maison.

Delta Light surprend

Jusqu’ici, les produits de Delta Light étaient dans leur grande majorité conçus par l’équipe intégrée de designers, avec à sa tête le fondateur de l’entreprise, Paul Ameloot. Une équipe de 30 personnes travaille ainsi à la recherche et au développement de solutions d’éclairage innovantes.

Cette année, Delta Light innove en s’associant au designer Arik Levy, qui a imaginé pour la marque une nouvelle lampe d’extérieur : Butler.

Fruit d’un processus de deux ans de travail, cette création explore un nouveau champ d’expression pour Delta Light. S’éloignant volontairement des codes habituels de la marque belge, Arik Levy a imaginé une lampe inspirée par le « plissé », la grande tendance actuelle en matière de design. Particulier comme professionnel, chacun peut immédiatement s’approprier la lampe de table pour aménager une terrasse, un jardin, une allée. Par sa forme simple et fortement évocatrice dans l’inconscient collectif, Butler transpose l’intérieur vers l’extérieur. Elle est à la fois rassurante, élégante et féminine, avec son piètement fin et son abat-jour plissé qui rappelle les modèles traditionnels en soie ou en papier. Mais ne vous y fiez pas : derrière cette apparente fragilité se cache une force et une formidable source d’éclairage.

« Je ne suis pas fragile, je suis délicate, comme vous »

À première vue, Butler semble, comme la majorité des lampes outdoor, conçue en aluminium. Mais dès lors que l’on touche son abat-jour, on comprend immédiatement qu’une réalisation d’une telle finesse et d’un tel niveau de détail ne peut être réalisée dans ce matériau. Butler révèle sa personnalité à travers le matériau choisi : un polymère revêtu d’une peinture poudrée.

Deux versions sont disponibles : avec un abat-jour fermé sur le dessus, qui projette le faisceau lumineux des LED vers le bas, ou avec un abat-jour ouvert sur le dessus lequel, équipé d’une lentille, diffuse également la lumière vers le haut, pour créer un éclairage de balisage, le long d’une allée par exemple, ou pour mettre en valeur un élément architectural.

Proposée en trois hauteurs, pour une installation seule ou en grappes, Butler se décline également en deux mâts d’une hauteur maximale de 1,60 m avec de plus grands abat-jour, ainsi qu’en applique, simple ou double. La collection est disponible en noir ou aluminium gris et a vocation à s’étendre.

Informations pratiques à propos de Butler:

Type : éclairage d’extérieur

Matériaux : polymère revêtu d’une peinture poudrée

Couleurs : noir, gris aluminiumVersions : 3

2 versions de mâts sont disponibles à hauteurs et largeurs variables

Applique simple ou double

Abat-jour ouvert ou fermé sur le dessus

Dimensions : www.deltalight.be

Source lumineuse : led

Disponible à partir de l’été 2016

Points de vente sur www.deltalight.be

Présentation de Butler lors de la « Light + Building Messe » de Francfort

13* – 18 mars 2016

*Arik Levy sera disponible pour des interviews le dimanche13/03/2016, uniquement sur rendez-vous. Réservation via petra@rca.be.

A propos d’Arik levy – www.ariklevy.fr

« La création est un muscle incontrôlé »

Artiste, technicien, designer, photographe, video artist, … Les talents de Levy sont multiples et son travail est exposé dans des galeries et des musées parmi les plus prestigieux au monde. D’abord connu pour ses projets dans le domaine du mobilier, ainsi que pour ses installations et à ses créations en série limitée, Levy estime, néanmoins, que « ce qui compte ce sont les personnes et non les tables ou les chaises. »

Originaire d’Israël, après une première participation à une exposition collective de sculpture en 1986, Arik Levy s’installe en Europe. Après une formation initiale assez atypique – en Israël il partageait son temps entre le surf et son agence de design graphique – Arik continue ses études au Art Center Europe en Suisse où, en 1991, il obtient son diplôme en Design Industriel avec mention. Il obtient son premier succès international en gagnant le concours Seiko Epson Inc., grâce auquel il fait son entrée sur la scène internationale en tant que designer « pensant ».

Après une courte période au Japon, où il consolide ses idées en réalisant des produits et des pièces d’exposition, il rentre en Europe où il applique son talent au milieu de la danse contemporaine et de l’opéra en créant des scénographies originales.

La création de son studio à Paris marque le retour d’Arik Levy à ses premières passions, l’art et le design industriel, et lui permet de donner libre cours à ses nombreux talents.

Renommé pour son design de mobilier et luminaires, Arik a aussi créé des collections d’art de la table, de bijoux, d’objets pour l’habitat et le bureau, ainsi qu’une série de collections de vêtements et accessoires high-tech pour le marché asiatique.

Arik Levy, qui se considère comme un créateur « qui ressent » continue d’avoir un impact substantiel sur notre milieu intérieur et extérieur, son œuvre artistique comptant sculptures publiques – tels le Rock, sa pièce-signature - et environnements à usage multiple.

« La vie est un système de signes et de symboles où rien est tel qu’il paraît ».

ARIK LEVY – Art & design studio

www.ariklevy.fr

29 rue des Panoyaux

75020 Paris Francet

+33 1 44 78 61 69

+33 1 44 78 00 46

À PROPOS DE DELTA LIGHT® – www.DELTALIGHT.COM

Constituée en 1989 par le designer et chef d’entreprise Paul Ameloot, Delta Light® est aujourd’hui devenue le chef de file du marché et une référence en matière d’éclairage architectural. Avec ses concepts d’éclairage novateurs, l’entreprise est connue dans le monde entier pour l’association subtile d’ambiance, de fonctionnalité et de design. Le siège social de Delta Light®, à Wevelgem emploie actuellement près de 250 personnes, qui fournissent des produits et service dans 120 pays répartis dans le monde entier.

Dès le début, Delta Light® s’est concentrée sur le design et la technologie. Un coup d’œil à la gamme permet de voir que l’entreprise accorde une très grande importance à l’innovation. Passionnée d’éclairage et de design, l’équipe de design belge de Delta Light® a réussi à créer au fil des années un ensemble de designs intemporels, élégants et souvent révolutionnaires, grâce aux connaissances approfondies du développement de produit et à de vastes études de marché et des tendances.

Entretien avec Arik Levy

« Je n’invente pas des lampes. Je fais de la lumière »

Comment a débuté l’histoire entre vous et Delta Light ?

Nous nous sommes rencontrés en 2014 sur le salon Light & Building de Francfort. Je connaissais la marque et en appréciais les produits. Nous avons très vite tissé des liens forts avec Paul Ameloot et ses deux fils, Peter et Jan. Pour moi, travailler avec des gens que j’apprécie est bien plus important que d’imaginer un énième produit. Avec les dirigeants de Delta Light, j’ai ressenti une communauté d’esprit. Cela m’a convaincu que nous devions travailler ensemble.

Quelle a été la suite de cette rencontre ?

Nous nous sommes revus plusieurs fois, ils sont venus voir mon travail au studio, mais aussi le RockGrowth que j’avais installé à l’Atomium de Bruxelles. Puis j’ai fait plusieurs propositions à Delta Light. J’ai été très agréablement surpris qu’ils aillent dans la direction de la collection Butler. Car elle est radicalement différente de leur catalogue. Mais c’est aussi ce qui m’intéressait dans ce projet : amener Delta Light sur de nouveaux territoires, proposer une écriture différente de la lumière, plus émotionnelle.

« Proposer une écriture différente de la lumière, plus émotionnelle. »

Racontez-nous l’esprit de cette collection…

Aujourd’hui, nous passons presque indifféremment de l’intérieur à la terrasse et à l’extérieur. Les frontières tendent à disparaitre, et c’est l’être humain lui-même qui sert de liaison entre ces divers espaces. Mon idée de départ était d’utiliser un objet typique de l’intérieur comme une métaphore, et qui permette de se sentir comme chez soi à l’extérieur. La lampe est en cela un bon vecteur. Je suis donc parti de l’archétype de la lampe : un pied, un abat-jour. Quelque chose de simple, d’évident même. Un code qui parle immédiatement à tout le monde et qui devienne iconique. Je cherchais une seconde métaphore. Je me suis alors rappelé un amas de papier plissé que j’avais vu un jour dans la rue, sur lequel la lumière et l’ombre jouaient de manière incroyable. Cela m’a évoqué le tissu plissé des abat-jour, que l’on utilise aussi pour les vêtements, pour un rideau… C’est devenu une évidence.

Transposer cette idée en réalisation concrète a dû être complexe…

Oui, nous avions d’abord imaginé réaliser l’abat-jour en métal injecté. Mais le résultat était grossier, je n’obtenais pas la finesse que je souhaitais, ou cela impliquait de redimensionner la lampe, ce que je refusais. L’équipe de Delta Light a été incroyable. Pendant trois mois, ils ont travaillé de leur côté pour trouver la bonne solution : un polymère suffisamment résistant pour l’extérieur qui permettait de respecter le projet. C’est ce que j’apprécie dans cette entreprise : cette capacité à s’investir totalement, à ne pas hésiter à remettre en question les acquis pour dépasser les limites. Ce sont des obsédés de la technique et des industriels pour qui un produit prend du temps à la conception, mais qui ne sera pas jetable, qui est fait pour s’inscrire dans la durée.

« C’est ce que j’apprécie chez Delta Light: cette capacité à s’investir totalement, à ne pas hésiter à remettre en question les acquis pour dépasser les limites »

Butler est très différente des autres gammes de Delta Light…

Je qualifie ce projet de « techno poétique », car il marie un côté très technique à un aspect émotionnel. Ce mélange convient parfaitement à Delta Light, une entreprise industrielle familiale qui maîtrise l’aspect technique et sait le conjuguer avec le design. Je suis pour ma part très sensible aux objets qui m’entourent. Ils me parlent, tout comme les gens. Butler a aussi cette capacité : c’est une lampe douce et ronde, féminine, évidente. Elle peut vivre seule ou être installée en grappes, jouer avec ses diverses hauteurs. Elle s’intègre aussi bien dans un hôtel que chez un particulier. Elle apporte une expérience de la lumière. Je trouve cela incroyablement audacieux que Delta Light ait accepté d’aller dans cette voie, j’en suis impressionné. Les belges sont parfois surprenants dans leur capacité à repousser leurs limites e